NICOLAS CHRISTOU     BARYTON   -   BASSE    BELGE     ( 1943 )

 

Nicolas Christou étudie le chant à Bruxelles avec maître Frédéric Anspach. Il a en outre la grande chance de rencontrer et de recevoir les conseils et les encouragements de quelques artistes remarquables du 20 ème siècle: Messieurs Hans Hotter, George London, Ludwig Weber, Ramon Vinay, Mme Germaine Lubin et Professor Clemens Kaiser Breme, conseiller vocal à Bayreuth.

En 1964, à l’âge de 21 ans, il est engagé par Mr Maurice Huisman au Théâtre Royal de la Monnaie où très rapidement il se voit confier des rôles tels que: Figaro, Colline, Basilio,Leporello, Ramphis, Don Giovanni et en 1971 à 28 ans le rôle titre de Boris Godounov en russe dans une mise en scène de Herbert Graf et sous la direction musicale de André Vandernoot, rôle fétiche qu’il chantera ensuite régulièrement en français et en allemand et ce dans 4 versions différentes. Des rôles tels que Golaud, Philippe II, Falstaff, Jochanaan, Gunther, Wotan, suivront sur la scène de l’Opéra National et ce durant 18 saisons.

Parallèlement il est invité à chanter dans les grandes villes européennes: Paris , Madrid, Rome, Parme, Amsterdam, Genève, Berlin, Copenhague, Zagreb, Varsovie, Festival d’Aix en Provence, Lyon, Nice, Strasbourg etc…sans oublier l’Opéra Royal de Wallonie où il chante au cours de plusieurs saisons des rôles tels que Boris, Méphisto, Barbe Bleue (Bartok), le Père de « Louise », Le Père Grandier (Les Diables de Loudun), Dr Schön (Lulu)…

En Allemagne et en Suisse il s’impose à partir des années 70 dans les grands rôles du répertoire allemand.

Son répertoire qui s’étend de Monteverdi, Rameau, Gluck à Zimmerman, Penderecki, Liebermann, Berg en passant par Mozart, Verdi, Wagner, Strauss, Debussy, comprend 75 rôles de premier plan. Outre ceux déjà cités,Giulio Cesare, Agamemnon, Telramund, Le Hollandais, Amfortas, Mandryka, Jago, Macbeth, Scarpia, Danton (von Einem) , dans des mises en scène de Wieland Wagner, Michael Hampe, Louis Erlo, Borislav Horowicz, Ken Russel, Jean PierreGrenier, Jean Pierre Ponnelle, Prof. Rudolf Sellner, Daniel Mesguisch, Jorge Lavelli, Albert André Lheureux, Philippe Sireuil, Gian Carlo del Monaco, Hans Peter Lehmann, Peter Brenner…et sous la direction de Armin Jordan, Peter Schneider, Serge Baudo, Pierre Dervaux, Jean Fournet, Nello Santi, Anton Guadagno, Manuel Rosenthal, Bruno Maderna,Roberto Benzi, Marek Janowski Robert Satanowski, Carlos Païta, Yuri Ahronovich, Jean Claude Malgoire, Friedrich Pleyer…

En concert il se produit notamment: à Rome (Academia di Santa Cecilia), Venise, Florence, à Paris ( Salle Pleyel et Radio France ), Frankfort ( Alte Oper ), Athènes (Megaron Moussikis), Anvers(Elizabethzaal),à Lille(Grand  Palais Arena), Brême (Die Glocke), Aux Festivals de San Sebastian, de Montpellier, et ce dans le Messie et Samson (Manoah) de Händel, Die Schöpfung de Haydn, Le Christ dans les passions de Bach ainsi que le Christ du Golgotha de Frank Martin, La IX de Beethoven, Hérode de L’Enfance du Christ de Berlioz, Créon de l’Oedipus Rex de Stravinsky, Ivan le Terrible de Prokofiev, Requiem de Verdi et de Brahms … et en récital chante le Lied allemand, la mélodie française et russe.

 

Depuis quelques années, il consacre une partie de plus en plus importante de ses activités à l’Enseignement. Il est actuellement Professeur Titulaire au Conservatoire Royal de Liège et est invité régulièrement à l’Etranger comme conseiller vocal des Solistes notamment de l’Opéra National d’Estonie et de l’Opéra Hélikon à Moscou.

 

    Version imprimable